Ils sont coiffeurs en végétal et racontent - Amélie Gallien

coiffeur bio anglet coloration vegetale

Pouvez-vous nous présenter votre salon en 2 mots ?

Le salon de coiffure l’Âme en l’Hair est situé à Anglet. Coiffeuse depuis l’âge de 15 ans, j’ai ouvert ce salon, seule, en octobre 2016. Uniquement sur rendez-vous, je propose des prestations en végétal et bio.

Pourquoi avez-vous démarré la coloration végétale ?

En 2014, j’ai eu une très grosse allergie à la coloration chimique qui m’a value de finir au service des grands brûlés de Bordeaux. Ma peau était touchée à 40%. J’ai été placée dans le coma pendant 3 semaines, puis j’ai eu un an de cicatrisation. Ça a été pour moi un tournant. Il a fallu trouver des solutions pour transformer ce métier qui me passionnait. C’est pourquoi je me suis tournée vers le végétal.

Depuis combien de temps proposez-vous des colorations végétales dans votre salon ?

Je propose des colorations végétales depuis l’ouverture. Suite à mon accident, j’ai contacté Couleurs Gaïa pour avoir des informations sur les colorations végétales. J’ai pu tester les produits sur ma peau et voir comment je réagissais. Conquise, j’ai suivi la formation Couleurs Gaïa à Cholet et j’ai sauté le pas !

Découvrir nos formations
salon de coiffure bio anglet

Combien de clientes sont passées à la coloration végétale dans votre salon ?

Depuis l’ouverture, j’accompagne une centaine de clientes en coloration végétale. J’ai de la chance d’avoir une clientèle très variée ! J’accompagne des femmes entre 25 et 90 ans, les plus jeunes généralement pour apporter plus de lumière à leur chevelure, les plus âgées pour une couverture des cheveux blancs.

Etes-vous contente d’être passé au végétal ?

Je suis ravie ! En coloration végétale, on ne passe jamais deux fois la même journée, ce qui la rend d’autant plus passionnante. C’est un service sur-mesure car chaque cliente va réagir différemment en fonction des pigments. On ne reste jamais dans sa zone de confort et j’adore ça.

Quel est l’avis de vos clientes sur la coloration végétale ?

Elles sont très contentes. Elles reviennent très régulièrement, parfois elles anticipent et posent même 2 à 3 rendez-vous à l’avance. C’est complètement différent de ce que j’ai pu connaître en coloration classique. Mes clientes sont beaucoup plus détendues, l’ambiance en salon est beaucoup plus saine. Il y a un lien de confiance qui s’installe entre elles et moi.

Salon de coiffure bio Anglet

Qu’est ce qui a été le plus dur quand vous vous êtes lancée dans la coloration végétale ?

La prise de risque d’ouvrir mon salon toute seule. On se met beaucoup de barrières, on se demande si ça va marcher. Ça a été très simple pour moi, peut-être que c’était le bon moment.

Que recommanderiez-vous à un salon qui s’intéresse au végétal ou débute dans le végétal ?

Qu’il faut se lancer ! Personnellement, je ne comprends pas vraiment les salons qui travaillent en mixte. Il n’y a pas de sens de proposer chimie et coloration végétale côte-à-côte. Je peux comprendre que passer au végétal fasse peur, il y a un risque de perdre une partie de sa clientèle. Mais le jeu en vaut la chandelle. La coloration végétale c’est avant tout un état d’esprit, on ne peut pas faire de demi-mesure.

Le reste de l'actu

Ils sont coiffeurs en végétal et racontent – Jérôme Dumontier (Paris)
20 juin 2022
Couleurs Gaïa présent au MCB by Beauté Sélection 2022
9 juin 2022
Achat de cosmétiques en vrac : l’essentiel à savoir
3 juin 2022
Rituel Volupté : soin bien-être pour cheveux secs
25 mai 2022
Rituel Équilibre : soin bien-être pour les cheveux gras
9 mai 2022
[social_board id= »1350″ type= »wall »]