Ils sont coiffeurs en végétal et racontent – Christophe (Orléans)

Entretien avec Christophe Boury, coloriste Couleurs Gaïa depuis 10 ans.

Pouvez-vous présenter votre salon ?  

Le salon de coiffure Christophe Boury est situé dans le centre d’Orléans. Nous sommes 7 collaborateurs à travailler dans le salon et faisons à la fois des colorations végétales, des colorations d’oxydation, des balayages, également beaucoup de soins (massage et soin du cuir chevelu et des cheveux). On est tous polyvalents ! Notre salon a une superficie d’environ 90 m2.

 

Combien de coiffeurs sont formés en végétal dans ton équipe ?

Nous sommes tous formés en végétal ! Certains ont été formés en interne, d’autres ont suivi des sessions de formation dans votre centre de Paris. Pour ma part, je suis venu aussi dans le centre de Cholet (49), au siège social de Couleurs Gaïa.

 

Depuis combien de temps travaillez-vous avec Couleurs Gaïa ?

Je travaille avec Couleurs Gaïa depuis plus de 8 ans. Je faisais déjà du végétal avant avec une autre marque mais les résultats étaient moyens. C’est pourquoi, avec les recommandations d’un ami, je me suis tourné vers Couleurs Gaïa.

C’est une entreprise structurée, carrée, avec des protocoles bien établis, des centres de formation, un beau marketing… C’est très sérieux !

Couleurs Gaïa, une histoire vraie

Dans votre salon, vous réalisez beaucoup de colorations végétales ?

C’est difficile à dire. On fait de tout, aussi bien du végétal que de la chimie ou du soin. On a la volonté de répondre aux attentes de tous. Il y a quelques clientes qui étaient en chimie et sont passées en végétal mais le travail de coiffeur en centre-ville n’est pas le même qu’en campagne. Souvent, nos clientes ont moins de temps et c’est parfois plus long de passer en végétal.

 

Quelles sont les personnes à qui vous ne faites pas de coloration végétale ?

Tout d’abord, le végétal n’est pas la philosophie de tous. Il faut savoir répondre à toutes attentes. Aussi, il y a des freins comme le coût et le temps de pose (notamment pour les colorations en 2 temps). Il y aussi la contrainte de ne pas avoir tout de suite le résultat attendu.

 

Qu’est-ce que le passage au végétal a changé dans votre salon ?

Le végétal permet de répondre à de nouvelles attentes et de travailler avec des produits plus naturels, respectueux du cheveu, du cuir chevelu et de la nature.

Nos conseils pour se lancer en coloration végétale

Vos clientes sont-elles contentes d’être passées à la coloration végétale ?

Globalement oui ! Elles sont contentes d’utiliser des produits plus naturels et surtout de respecter leurs cheveux et cuirs chevelus. Certaines clientes espacent plus leurs visites au salon car elles repartent avec leur kit Couleurs Gaïa pour la retouche à la maison avec les conseils de leur coiffeur.

 

Que recommanderiez-vous à un salon qui s’intéresse au végétal ou débute dans le végétal ?

D’être patient et de ne pas vouloir un résultat immédiat. Ce n’est pas la même logique qu’une coloration chimique. Ça peut parfois être long à comprendre et à se former. On n’a pas toujours le résultat souhaité tout de suite. Il n’y a pas de vérité 😊.

 

Comment voyez-vous l’avenir de la coloration végétale ?

La coloration végétale va certainement prendre des parts de marché. Le végétal est une carte à jouer pour les personnes qui veulent moins d’entretien en se colorant en végétal tout en apportant du soin aux cheveux.

Salon coiffure Orleans - C.Boury

Le reste de l'actu

Ils sont coiffeurs en végétal et racontent – Christophe Boury (Orléans)
17 mars 2021
Enceinte : conseils pour choisir sa coloration végétale
24 février 2021
Conférence en ligne sur la coloration végétale
25 janvier 2021
Ils sont coiffeurs en végétal et racontent – Chloé (Vendée)
19 janvier 2021
Nos idées cadeaux pour Noël
7 décembre 2020

Social Wall