Ils sont coiffeurs en végétal et racontent – Sabrina Levy (Paris)

Salon parisien bio Sabrina Levy


Pouvez-vous nous présenter votre salon en 2 mots ?

A l’Hair Libre Charenton est une reprise très récente, puisque le salon a rouvert ses portes il y a 8 seulement mois. J’ai repris ce salon avec les 4 salariées qui y travaillaient. Nous avons changé beaucoup de choses : agencement du salon, décorations, prestations proposées…
J’avais déjà un autre salon plus petit à Vincennes. J’y propose la coloration végétale depuis plus de 6 ans, avec Couleurs Gaïa.

Pourquoi proposer la coloration végétale dans ce salon ?
Car je connais très bien le végétal et Couleurs Gaïa, et vu que cela se passe de la meilleure des manières dans mon premier salon, ça s’est imposé comme une évidence à l’ouverture du deuxième ! Je suis très heureuse de proposer la qualité Couleurs Gaïa à ma clientèle.

Comment se sont passés vos débuts ?
Très bien, et pourtant nous avons ouvert 15 jours avant le 1er confinement dû au coronavirus !
Au début, mon entourage et mes employées avaient des doutes sur le projet, notamment pour une reprise de salon, avec une clientèle existante et habituée à des colorations classiques. Moi, je connaissais le potentiel de la coloration végétale, j’étais sûre de mon expertise et persuadée que cela marcherait. Cela dit, je ne m’attendais pas à un tel succès, qui a été immédiat !

Confinement : nos conseils beauté
Salon de coiffure bio à Paris

Comment décririez-vous votre relation avec Couleurs Gaïa ?

Travailler avec Couleurs Gaïa, c’est rassurant car j’ai une pleine confiance en la qualité des produits, en l’expertise et en la précision des protocoles. L’équipe est très professionnelle et accompagne beaucoup les coiffeurs. Nous sommes très bien conseillés, que ce soit via la hot line tenue par des expertes en végétal, ou grâce aux technico-commerciaux qui savent de quoi ils parlent. Avec tout ça, on se sent à l’aise pour se lancer, et on peut continuer à progresser, même après plusieurs années.

Pour les employées du salon, qu’apporte la coloration végétale ?
Mêmes si elles étaient dubitatives au départ car elles ne connaissaient pas trop le végétal, elles sont aujourd’hui conquises par ce nouveau défi. Dans la coloration végétale, vu que chaque résultat est unique et personnalisé, le coiffeur doit avoir une certaine expertise car le résultat dépend beaucoup de lui et de ses choix. Mes employées apprécient d’acquérir un nouveau savoir-faire, différent des colorations classiques.
Afin de satisfaire la cliente, il faut une bonne dose d’expérience pour trouver la meilleure recette. Lors du diagnostic couleurs, nous échangeons beaucoup nos points de vue entre coiffeuses et c’est souvent très riche. Cela apporte aussi de la cohésion à mon équipe.

Salon parisien bio Sabrina Levy


Et pour les clientes ?

Bien-sûr, elles sont très contentes des jolies couleurs permanentes et personnalisées que permettent le végétal. La coloration végétale tient même mieux, car le cheveu est moins agressé et sensibilisé qu’avec des produits capillaires classiques. Elles sont aussi contentes d’avoir un effet racine moins marqué, un avantage bien connu des colorations végétales.
En plus de cela, c’est vraiment la qualité de cheveux qui ravit nos clientes. Après quelques mois, elles retrouvent une brillance, un volume et une souplesse qu’elles avaient perdu depuis bien longtemps.

Qui est votre clientèle ?
Ce sont surtout des femmes actives, entre 25 et 45 ans. Nous sommes à proximité d’un hôpital, et il y a beaucoup de personnes du milieu médical qui viennent (infirmières, médecins, naturopathes etc.) car elles connaissent les méfaits des colorations capillaires classiques sur notre santé. De même que des personnes ayant subi des chimiothérapies, à qui on interdit de réutiliser des colorations classiques. Il y a aussi beaucoup de femmes enceintes, qui au début de leur grossesse découvrent les risques des colorations capillaires durant cette période délicate.
Cela dit, il y a aussi des personnes qui viennent d’assez loin, car nous avons développé une expertise au fil des années, et elle est aujourd’hui très recherchée, notamment à Paris où on trouve du bon et du moins bon en coloration végétale.

Peut-on continuer à se teindre les cheveux quand on est enceinte ?

Quels conseils auriez-vous à donner à celles qui hésitent encore à se mettre à la coloration végétale ?
Osez faire le pas, et aller au-delà des préjugés et idées reçues. Il y a malheureusement encore beaucoup de fausses informations qui circulent sur la coloration végétale et qui sont des freins pour les femmes qui souhaitent s’y mettre.
Par exemple, une femme active a tout à fait le temps de faire des colorations végétales. Pour les jeunes femmes, qui ont encore assez peu de cheveux blancs, les temps de pose se situent entre 20 et 45 minutes. Ce n’est pas plus long que pour des colorations classiques !

La crise sanitaire liée au Coronavirus a-t-elle changé des choses pour vous ?
Nous avons ouvert juste avant le premier confinement : pas l’idéal pour le lancement d’une activité ! Mais depuis, le salon marche bien, et même très bien.
Un des faits marquants depuis les confinements et la crise du coronavirus : quasi toutes les nouvelles clientes qui viennent chez nous demandent des colorations végétales. Je pense que beaucoup se sont renseignées, il y a une réelle prise de conscience.

Nos formations professionnellesLes colorations végétales Couleurs Gaïa

Le reste de l'actu

Couleurs Gaïa propose ses produits bio pour cheveux en vrac
5 septembre 2021
Ils sont coiffeurs en végétal et racontent – Sabrina Levy (Paris)
18 août 2021
Satisfaction des coiffeurs en végétal : ce que disent les chiffres
6 août 2021
Couleurs Gaïa forme les coiffeurs aux massages crâniens ayurvédiques
27 juillet 2021
Ils sont coiffeurs en végétal et racontent – Christophe Boury (Orléans)
17 mars 2021

Social Wall