Nicolas Jurnjack s’est formé à la coloration végétale chez Couleurs Gaïa

Interview de Nicolas Jurnjack, célèbre coiffeur de mode français.

Après 35 ans à sillonner la planète pour coiffer des mannequins et des stars telles que Jennifer Lopez, Kristen Stewart ou Juliette Binoche, le célèbre coiffeur de mode Nicolas Jurnjack vient de se former à la coloration végétale chez Couleurs Gaïa. Retour sur son parcours, entre ses unes pour magazines de mode, ses coiffures déjantées pour les plus grands défilés de mode et sa découverte de la coloration 100% végétale et des plantes tinctoriales.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Nicolas Jurnjack, et je travaille dans l’univers de la coiffure de mode et beauté depuis 35 ans. Né à Marseille et issu d’un milieu populaire, j’ai été 22 ans dans le show biz, à New York. J’ai rapidement commencé à coiffer des stars (Kristen Stewart, Léa Seydoux, Laetitia Casta, Juliette Binoche, Jennifer Lopez etc.). Pendant toutes ces années, j’ai réalisé des coupes et coiffures de studio aux quatre coins de la planète, pour la plupart des grands groupes cosmétiques (parfums, produits de beauté, produits capillaires) et de mode, ainsi que chef coiffeur cabine lors de fashion week, de défilés etc. J’ai aussi collaboré toute ma carrière aux éditions internationales de magazines comme Vogue, Harper’s Bazaar ou Elle. J’ai eu la chance de réaliser plus de 350 couvertures pour la presse féminine (Kate Moss, Gisela Bundchen, Naomie Campbell, Bella Hadid, Adriana Lima…), coiffant les modèles en une et participant aussi aux séries de mode ou beauté à l’intérieur de ces magazines.

Avais-tu déjà essayé la coloration végétale avant de connaître Couleurs Gaïa ?

Pour être franc, je n’ai jamais été très intéressé par la coloration. Ma dernière couleur doit remonter à quand j’étais apprenti, j’avais 19 ans ! Ce qui m’intéressait, c’était les coupes et les coiffages.

Mais depuis 10 ans, j’ai la coloration dans un coin de ma tête. Je me disais que si je devais un jour colorer des cheveux, je le ferais avec des colorations bio et 100% naturelles, pour respecter les chevelures et ne pas les abîmer. Et de plus en plus fréquemment dans mon industrie, modèles, actrices, stars de la pop me demandent chez qui aller pour une couleur bio ou pour un soin sérieux, et à qui elles peuvent faire confiance. Et bien entendu, l’éternelle question est : « Mais Nico, sont-ils vraiment bio ? »

Nicolas Jurnjack coloration bio

Pourquoi t’être rapproché de la coloration végétale, ainsi que cet intérêt pour les soins bio ?

J’avais très envie d’explorer de nouveaux horizons et de m’informer sur ce qui se fait de plus pointu et notamment en bio sur la couleur et le soin du cheveu. Ce qui m’intéresse dans la coloration végétale, c’est bien sûr le respect de la nature et de l’environnement. Mais c’est aussi et avant tout le respect des gens. Je ne veux pas mettre n’importe quoi sur les cheveux de mes clientes. On sait aujourd’hui que les produits que l’on met sur nos cheveux et notre crâne sont en contact avec notre corps et sont donc intimement liés à notre santé.

Les mannequins et les stars le savent bien-sûr aussi, et ils demandent de plus en plus des produits naturels, qui n’abîment pas leurs cheveux et ne sont pas dangereux. Certains viennent même en shooting avec leurs propres produits de coiffage dans leurs sacs, et refusent qu’on utilise autre chose.

Au fil des années, je me suis efforcé d’utiliser des produits de plus en plus doux et avec parcimonie. Mais pour être dans une vraie logique de respect du cheveu, passer aux soins bio et à la coloration 100% végétale, c’était la suite logique à proposer à mon industrie de mode ainsi qu’au monde « fashion paillette » qui l’accompagne ! Et qui est souvent plus soucieux du look que des ravage de la chimie.

Nos conseils pour se lancer dans la coloration végétale
magazines vogues jurnjack

Unes pour magazines de mode

Pourquoi avoir choisi de travailler avec les colorations végétales Couleurs Gaïa et les soins bio ?

Comme je le disais, je m’intéresse au végétal depuis plusieurs années. Avec l’engouement et le battage médiatique autour du bio, c’est aujourd’hui très difficile de distinguer le « vrai bio » du « faux bio ». Tout le monde est « green », « respectueux », « naturel », mais quand on creuse, la réalité est souvent bien différente…

J’ai donc pris mon temps. J’ai interrogé des confrères, des coiffeurs expérimentés (et qui ne travaillent pas tous avec des produits bio) et des journalistes. J’ai posé beaucoup de questions et en définitive, une marque revenait avec instance comme la référence en termes de qualité des produits, de résultats et d’intégrité : Couleurs Gaïa.

interview de nicolas jurnjack par couleurs gaia

Lors de ta formation à la coloration végétale et aux soins bio, as-tu eu
des surprises ? 

Au départ, je pensais que les colorations bio, c’était fait par des illuminés et pour des illuminés, mais j’ai découvert que ce n’était pas du tout le cas. Quand on voit le savoir-faire développé, c’est largement aussi complexe que les techniques de coloration d’oxydation, et ça s’apparente à de la technologie de pointe. L’exigence est très forte, et c’est justement cela qui m’attire. Le fait que l’on doive prendre en compte chaque chevelure, chaque cliente de manière unique et personnalisée, c’est ce que je trouve passionnant dans la coloration naturelle.

Une autre surprise, ça a été de découvrir qu’en coloration végétale, on ne teint pas seulement les cheveux : on les soigne pour les rendre plus forts et plus beaux. Que ce soit par les plantes ayurvédiques, l’ajout d’huiles végétales ou d’huiles essentielles, on apporte un vrai service deux en un aux consommateurs, sans qu’ils aient besoin de payer deux fois ou de revenir pour un soin. Même une cliente qui vient pour de petites retouches reçoit un soin. Ça en dit long sur le respect de la cliente, dans cette approche…

Je suis très fréquemment confronté à des chevelures de modèles et actrices qui sont assez endommagées, à force de sprays, mousses, etc. de produits chimiques utilisés pour les shooting photos quotidiens. Les soins Couleurs Gaïa m’ont donné une ouverture et des idées pour y remédier et récupérer une texture et un gainage. De plus, leurs reflets couleurs deviennent neutres est assez « délavé ». J’ai trouvé chez Couleurs Gaïa des astuces reflets couleurs et brillance que je pourrai leur proposer !

Les plantes utilisées
nicolas jurnjack coloration gaia

Que penses-tu de la formation à la coloration végétale Couleurs Gaïa et leurs soins ?

Couleurs Gaïa encourage les coloristes à se poser des questions, et non à appliquer des techniques qui donnent le même résultat sur toutes les clientes. C’est très important : le coiffeur retrouve un côté artisan, où il doit penser par lui-même, trouver des solutions uniques. Il est revalorisé. Le fait de pouvoir personnaliser chaque couleur, c’est ce que j’ai trouvé génial durant la formation.

En formation, on voit aussi en détails les compositions des produits, la philosophie de l’entreprise et comment se fait la prise des pigments végétaux. C’est très transparent et j’en ressors convaincu que les produits Couleurs Gaïa, ce n’est pas du « faux bio » ou du « naturel à 80% », mais bien quelque chose de très authentique et d’intègre, avec un engagement et des valeurs derrière.

Si tu devais résumer la formation et les soins Couleurs Gaïa en 3 mots,
que dirais-tu ?

Intégrité, respect, performance. J’ai été bluffé et je peux affirmer que c’est du vrai bio, avec une philosophie intègre et des produits à la pointe.

___________________

Pour en savoir plus : nicolasjurnjack.com

À lire : son livre d’entretiens « In the hair, Parcours créatif d’un coiffeur de mode »

Notre expertise en coloration végétaleDécouvrez nos formations

Le reste de l'actu

Coloration 100% végétale Blond Kashmir, nos coiffeurs en parlent…
15 octobre 2020
Nicolas Jurnjack s’est formé à la coloration végétale chez Couleurs Gaïa
7 octobre 2020
EMBRUNS le spray salin bio effet plage Couleurs Gaïa
14 septembre 2020
Pourquoi nos cheveux changent pendant et après la grossesse
25 août 2020
Prendre soin de ses cheveux en été
15 juillet 2020

Social Wall