Futures mamans : nos conseils pour sublimer vos cheveux

Grossesse : des cheveux qui changent d’aspect

Les dérèglements liés à la grossesse

C’est une réalité bien connue : les femmes enceintes voient leur apparence changer au fil des mois, et le phénomène peut perdurer quelques mois après l’accouchement.

Les cheveux n’échappent pas à la règle : chez bien des femmes, ils changent d’aspect avec la grossesse, en étant plus beaux et forts chez certaines ou au contraire, plus fragiles et ternes chez d’autres. Ce phénomène s’explique certainement par des causes multiples, mais une des principales est l’action des hormones de grossesse. Ils modifient le cycle des cheveux (la naissance,  la pousse et la mort de la fibre capillaire).

Des cheveux plus beaux durant la grossesse, plus fragiles ensuite

D’une manière générale, les cheveux sont souvent plus beaux, brillants et forts lors de la période de grossesse.

Coiffeuse bio en Vendée, Chloé a vu passer bon nombre de femmes enceintes dans son salon et selon elle, la différence est incontestable : « Le cheveu est formidable, plein de vitalité pendant la grossesse. En revanche, il peut réagir différemment ou être plus rebelle aux soins capillaires (ex : permanente, colorations, etc.). »

Après la grossesse, les changements brusques qui ont lieu dans le corps de la femme, avec notamment la chute brutale de plusieurs hormones de grossesse, rendent bien souvent les cheveux fatigués et fragiles. Ils sont plus cassants, manquent de brillance et peuvent aussi tomber en nombre. Comme l’ensemble du corps, ils sont aussi plus sensibles.

Durant la grossesse et après l’accouchement, il est donc primordial de choisir des routines beauté adaptées pour la femme enceinte, mais aussi pour son bébé, car les produits cosmétiques peuvent avoir une influence sur son développement.

Soins capillaires pour femmes enceintes : nos conseils

Privilégier les cosmétiques naturels et bio

Puisque durant la grossesse, la mère et son bébé ont des échanges permanents par l’intermédiaire du placenta, il est important que la future maman fasse attention aux produits cosmétiques qu’elle utilise durant la grossesse. En effet, certaines substances présentes dans les cosmétiques sont controversées, jugées potentiellement dangereuses, voire interdites chez les enfants de moins de 16 ans ou les enfants en bas âge. C’est notamment le cas des colorations capillaires classiques, interdites en France chez les moins de 16 ans et qui présentent des risques supposés pour l’embryon.

Parce qu’ils sont soumis à des cahiers des charges très différents, les cosmétiques conventionnels et bio ne présentent pas les mêmes caractéristiques. Attention à ne pas confondre les cosmétiques dit « naturels », qui sont parfois présentés comme tels à des fins marketing et peuvent contenir des substances issues de la pétrochimie, voire controversées.

Cosmétiques dits "naturels" ou bio : quelles différences ?Comment choisir son shampoing bio ?

Adaptez votre routine beauté

Lorsqu’on est enceinte ou après un accouchement, afin de préserver la beauté de ses cheveux, mieux vaut adopter les bons gestes pour les traiter en douceur.

>> Eviter de trop brosser ou peigner ses cheveux. Quand c’est nécessaire, brossez-vous lentement, en utilisant une brosse à picots en bois ou un peigne à large dents. Pour faciliter l’opération, pensez aux brumes démêlantes, qui peuvent grandement faciliter le brossage tout en apportant du soin au cheveu.

>> Choisir un bon shampoing bio, efficace et adapté à la structure de votre cheveu.

>> Laver ses cheveux de manière douce, en espaçant les shampoings, sans frotter fort et en massant simplement le cuir chevelu à l’aide de la pulpe des doigts, ce qui stimule d’ailleurs la circulation sanguine, et donc la repousse des cheveux.

Bien utiliser son shampoing bio
shampoings bio de qualité professionnelle

>> Après le shampoing, appliquez un baume démêlant ou un après-shampoing bio de qualité, pour renforcer et nourrir votre chevelure.

>> Utilisez votre serviette avec douceur, et si possible, laissez sécher vos cheveux à l’air libre. Si vous utilisez un sèche-cheveux, réglez-le sur le niveau de chaleur le plus bas.

>> Évitez les lissages, défrisages, permanentes et tous ces traitements capillaires qui peuvent abîmer et fragiliser les cheveux.

Peut-on continuer à se teindre les cheveux quand on est enceinte ?
Coloration végétale acajou

Grossesse : ces produits capillaires qui sont vos alliés

Que vous ayez des chutes de cheveux importantes, la chevelure sèche et cassante ou des cheveux plus ternes, il existe des soins capillaires adaptés pour ces situations souvent rencontrées par les femmes enceintes.

Voici une sélection de produits Couleurs Gaïa adaptés à la grossesse :

>> Pertes de cheveux : le masque Source d’Argile stimule le cuir chevelu et la circulation sanguine, favorisant ainsi la repousse des cheveux.

>> Manque de volume : Embruns, notre spray salin qui donne du volume et recrée des ondulations, pour un résultat très naturel.

>> Cheveux ternes, secs : le bain d’huile Instant Présent et le Baume au Cœur (notre baume au karité bio) nourrissent le cheveu en profondeur et lui redonnent de la brillance.

>> Cheveux fragiles et cassants : le henné neutre (ou Cassia), qui gaine le cheveu, renforçant ainsi la fibre capillaire. Le henné neutre apporte aussi beaucoup de brillance et d’éclat à la chevelure.

Demandez conseil à votre coiffeur préféré

Votre coiffeur est votre meilleur allié lorsque vous êtes enceinte. Que ce soit en début de grossesse (pour lui demander quels produits ou soins utiliser ou éviter) ou après l’accouchement, celui-ci pourra vous donner des conseils de pro pour prendre soin de vos cheveux durant cette période importante, qui marque une véritable étape dans la vie d’une femme.

Il vous conseillera d’ailleurs peut-être de changer de coupe ou de couleur de cheveux, afin de sublimer votre beauté naturelle, de redonner structure et force à vos cheveux ou de les rendre plus faciles à coiffer. A partir de ses propositions, à vous de décider !

Nos salons bio partenaires
cheveux blancs coloration

Coloration et grossesse : mode d’emploi

Femmes enceintes : évitez les colorations chimiques

Si vous êtes enceinte et que vous souhaitez continuer à vous teindre les cheveux, mieux vaut bien se renseigner dès le début de la grossesse sur ce qui peut être fait et ce qui doit être évité.

Le Ministère de la Santé et Santé Publique France conseillent d’éviter les colorations classiques durant cette période, car elles peuvent contenir des substances chimiques indésirables (perturbateurs endocriniens, etc.) pouvant avoir des effets néfastes sur le développement du fœtus. De nombreux médecins préconisent aussi d’arrêter toute coloration chimique durant cette période, et a minima durant les 3 premiers mois de grossesse, qui sont les plus sensibles.

colorations vegetales palette couleurs gaia

La coloration végétale pendant et après la grossesse : une solution 2 en 1

Quand elles attendent leur premier enfant, de nombreuses femmes décident de changer de mode de vie, d’alimentation, etc. Et la coloration végétale s’impose alors comme une évidence. Plus douce, et plus respectueuse de l’environnement, elle fait souvent partie d’une démarche cohérente vers une vie plus proche de la nature et centrée sur la simplicité et le bien-être.

Cela tombe bien : la coloration 100% végétale est particulièrement adaptée pour les femmes enceintes ! Composée uniquement de plantes, elle n’est pas contre-indiquée durant cette période.

Par son action gainante, qui renforce la fibre capillaire en créant une gaine protectrice autour du cheveu, elle est très utile quand les cheveux deviennent fragiles et cassants, comme souvent après un accouchement.

Pour les jeunes mamans qui souhaitent garder les cheveux longs après une grossesse, même s’ils sont devenus fragiles, la coloration végétale est d’ailleurs une très bonne solution. En quelques mois, les applications successives de plantes tinctoriales et ayurvédiques permettent de renforcer le cheveu, qui retrouve plus facilement sa vraie nature.

Enceinte : conseils pour choisir sa coloration végétaleColoration végétale : nos conseils avant de se lancer

Si vous suivez ces conseils, vous devriez garder (ou retrouver) une belle chevelure, même après votre accouchement. Une fois ces habitudes adoptées, vous verrez sûrement la différence et il y a fort à parier que vous ne reviendrez pas en arrière. Cela tombe bien : tous ces conseils peuvent aussi s’appliquer en dehors des périodes de grossesse et d’allaitement !

Dernier conseil : la meilleure routine capillaire n’a d’effet que si elle fait partie d’une démarche plus globale, qui inclue notamment vos habitudes et votre hygiène de vie : sport, sommeil, stress, alimentation ont tous une influence sur notre physique, notre santé et celle de nos cheveux !

Le reste de l'actu

Ils sont coiffeurs en végétal et racontent – Amélie Gallien
29 novembre 2021
Futures mamans : nos conseils pour sublimer vos cheveux
15 novembre 2021
Innovation : shampoing sec et poudre texturisante 100% naturels
21 octobre 2021
Octobre Rose : Couleurs Gaïa et ses coiffeurs bio offrent des colorations végétales
10 octobre 2021
Octobre Rose : Couleurs Gaïa soutient Boucles Roses et la lutte contre le cancer du sein
1 octobre 2021

Social Wall